Tout sur la musique

Comment prévenir et guérir les douleurs musculo-squelettiques quand on est musicien ?

Comment prévenir et guérir les douleurs musculo-squelettiques quand on est musicien ?

admin

mars 17th, 2020

No comments

Tout le monde le sait ! Quand on est musicien, on travaille tout le temps. On peut alors souvent souffrir de douleurs dues à des dysfonctionnements musculo-squelettiques. Toutefois, il est tout à fait possible d’anticiper, de prévenir ces douleurs, et les faire disparaître le cas échéant. Voici nos conseils pour cela.

Boire beaucoup d’eau

Il est très important de s’hydrater avant, pendant et après le travail, c’est-à-dire la pratique musicale, afin de prévenir les douleurs musculo-squelettiques. L’hydratation permet à votre corps de se détendre et d’être plus résistant.

Se relaxer avant de travailler

Si par exemple vous allez faire une longue tournée musicale, prenez le temps de vous relaxer auparavant afin que votre corps et votre esprit soient bien préparés. La relaxation aide aussi à diminuer le risque de développement de douleurs musculo-squelettiques ou de tendinite chez les musiciens. Avant de monter sur scène, n’oubliez pas de méditer et de relaxer pendant environ 5 minutes pour vous décontracter et pour relâcher vos muscles, ainsi que vos articulations. Cela vous permettra également d’avoir plus d’oxygène dans votre corps et d’éviter le stress.

Faire des échauffements avant de jouer d’un instrument

Avant de jouer, n’oubliez pas de vous échauffer correctement. C’est comme avec les autres activités telles que le chant et le sport. Il est essentiel de s’échauffer avant de faire quelque chose pour que votre corps et votre esprit soient préparés et bien prêts. L’échauffement doit durer au moins 10 minutes. Il vous permettra à la fois de préserver une bonne santé et de réaliser une prestation dans de meilleures conditions puisque vos poignets, vos doigts et vos bras sont déjà chauffés.

Monter progressivement en intensité

Lorsque vous réalisez une prestation, essayez de monter progressivement en intensité. Ne vous forcez pas immédiatement en donnant le maximum de vous au début, cela ne fera que vous fatiguer.

Prendre régulièrement des pauses

Si vous sentez qu’une partie de votre corps vous fait mal lorsque vous jouez à un instrument, prenez le temps de faire une pause afin de laisser reposer la zone touchée. Cette stratégie vous permettra de reprendre de la force tout en rectifiant votre posture et en évitant le risque de développer des douleurs musculo-squelettiques.

Faire des étirements

Après avoir joué, n’oubliez pas de toujours effectuer des étirements pour éviter les douleurs articulaires et les courbatures des muscles. Les étirements vous permettront également de préserver votre santé et de sortir de votre séance de travail en toute douceur et en étant détendue.

Appliquer de la glace sur la partie douloureuse

Si après toutes les précautions que vous avez prises, vous sentez encore des douleurs musculo-squelettiques après une prestation, vous pouvez prendre de la glace et l’appliquer sur la partie douloureuse. Cette astuce permet de calmer le muscle échauffé et l’articulation.

Faire appel à des médecines alternatives pour soulager douleurs musculo-squelettiques

Il est tout à fait possible d’apaiser les douleurs musculo-squelettiques sans anti-inflammatoires ni antalgiques. Pour ce faire, vous pouvez recourir à des médecines alternatives telles que l’acupuncture, l’ostéopathie, la chiropractie, le thermalisme, la phytothérapie, l’auriculothérapie, l’hypnose, la méditation ou encore le yoga. Sur le site https://www.guerir.pro/, vous pouvez voir que les médecines alternatives ont pour objectif d’améliorer le fonctionnement de votre corps, afin que vous ne soyez plus sujet à ces douleurs. Elles permettent aussi de les atténuer. Par exemple, l’acupuncture permet de soulager les zones douloureuses. L’ostéopathie permet de relaxer le corps et de raffermir les articulations. Le thermalisme permet de détendre les ligaments et de réduire les douleurs. Enfin, il y a aussi la phytothérapie qui permet de soulager les douleurs musculaires et le yoga qui permet de se relaxer et de gérer les émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *