Les instruments

Assurance pour les instruments de musique : une protection pour les passionnés et les collectionneurs

Assurance pour les instruments de musique : une protection pour les passionnés et les collectionneurs

admin

mai 30th, 2017

No comments

Vous jouez d’un instrument de musique, vous êtes musicien professionnel et ne pouvez utiliser que votre instrument fétiche. Ou encore, vous collectionnez des pièces rares. Quelle que soit la raison qui explique que vous soyez en possession d’un ou de plusieurs instruments, pensez à une chose : assurer-les, souscrivez une assurance qui couvrira les coûts de remplacement ou de réparation dans le cas éventuel d’une perte ou d’un vol, ou encore d’une altération, voire d’une destruction. N’oubliez jamais : une bonne couverture c’est la promesse tenue de ne jamais vous voir un jour sans un instrument entre les mains. La pérennité de votre activité ne sera presque jamais menacée et vous pourrez vous adonner quasi-indéfiniment à votre passion.

La valeur de votre instrument de musique

Avant de souscrire une assurance instrument de musique, il est important que vous sachiez sa valeur et que vous soyez capable de fournir une preuve de sa valeur. Dans le cas d’un instrument que vous avez-vous-même acheté, ce n’est pas très compliqué : vous avez votre ticket de caisse ou votre facture ou le contrat d’achat. Si l’instrument a été reçu en héritage, faites-le évaluer par un expert. Au passage, sachez qu’un instrument de musique est considéré comme faisant partie de votre patrimoine mobilier. Si vous avez plusieurs instruments, faites-en l’inventaire et précisez la valeur de chacun. Chaque instrument devrait faire l’objet d’une souscription d’assurance.

Envisagez et anticipez

Le choix du type de couverture ne se fait pas à la légère. Vous devez étudier et analyser votre mode de vie, votre style de vie, vos habitudes. Vous devez également mesurer les éventuels risques, les probables situations à l’origine d’un endommagement de vos instruments. Voyagez-vous beaucoup avec ? L’utilisez-vous intensément ? Suscite-t-il des convoitises ? Est-ce un modèle rare ? S’agit-il d’une pièce de collection ? La manipulation est-elle trop agressive ? Voilà le genre de questions que vous devez vous poser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *